Combien coûte en moyenne un article de mode personnalisé avec impression ?

Si d’antan, le bonheur du concept de personnalisation n’était réservé qu’au domaine du luxe, cette tendance a révolu et aujourd’hui en couvrant tout le marché de la mode. La broderie qui était considérée comme un signe de distinction depuis 1860 chez Louis Vuitton en est la preuve. Cela pour dire que le prix d’un article de mode varie selon sa technique de personnalisation.

Le prix de la broderie

Technique préférée des grandes marques de prêt-à-porter, la broderie se démarque par le relief créé selon le fil. Agréable au toucher, l’impression 3D de cette méthode accorde à l’article personnalisé une qualité incomparable. Au niveau de la longévité, elle est robuste et certaines marques vont jusqu’à parfaire leur personnalisation en faisant intervenir un artisan brodeur pour y mettre sa signature. C’est pour toutes ces raisons qu’imprimer une broderie, même un petit texte sur n’importe quel article de mode en textile, a un prix. Ce coût varie en fonction de la surface à broder et le grand format peut aller jusqu’à 22 x 22 cm. Quant au choix de couleur, il n’impacte pas le tarif et peut être combiné jusqu’à 4.

Un article personnalisé avec de la sérigraphie

Tous les moyens sont bons pour rendre unique une collection et la sérigraphie ajoute de la valeur à une création. Elle est, en effet, une méthode de marquage qui n’a pas de limite en termes de matériau imprimable. Elle sublime avec fierté plastique comme avec les coques d’un portable, bois comme avec une paire de lunettes ou une planche surf, polyéthylène comme avec les tongs, métal comme avec les porte-clés et, évidemment, t-shirt ou un Bodywarner, tous parfaits à titre de cadeau. La sérigraphie apporte un brin d’originalité à tous ces accessoires et tenues vestimentaires, sauf que sa durée de vie reste inférieure à celle de la broderie. Voilà pourquoi le prix d’un même vêtement personnalisé avec cette méthode peut être la moitié de celui brodé.

Un article de mode avec impression numérique

Cette méthode appose sa signature jusque dans les marques de luxe, malgré qu’elle n’occupe que seulement 3% du marché de l’impression textile. Outre la personnalisation, l’impression numérique offre pour les designers et les stylistes la possibilité de prendre une part de marché sur l’édition limitée ou la création des vêtements à la demande. C’est compréhensible car en plus de sa longévité qui dépasse largement celle de la sérigraphie, elle permet un message image aussi complexe que haut en couleur. Si elle est plus préconisée pour les tissus 100 % coton, la grande précision, les sertis et les détails qu’elle offre lui ont permis de figurer parmi les méthodes d’impression utilisées par les marques de renom dans la soierie.